Architectural Minimal Fragments at San Francisco Photofairs

À l’occasion de la première édition de la San Francisco Photofairs , qui se tiendra du 27 au 29 janvier 2017, la photographe Lea Jessen exposera une partie de son travail.

Lea Jessen vit et travaille à Copenhague. Elle s’est formée à la School of Photography en 2004 et a travaillé en tant que photographe à partir de 1997. Au cours de sa carrière, elle a exposé à Shanghaï, Bâle, Paris et Copenhagen. Son travail est suivi par la galerie In The Gallery, à Copenhagen.

Son art est constitué de tissus architecturaux, images anonymes dans lesquelles les couleurs, les formes et les ombres sont les protagonistes absolus. Chaque détail ordinaire devient un élément exceptionnel, mis en valeur par une composition raffinée et des teintes savamment mélangées.

Un sens accentué de la géométrie et une certaine virtuosité dans l’usage des lignes et des nuances de couleurs rappellent l’art moderne des années 1940 et 1950.

Cependant, la rigueur présente dans le travail de Léa Jessen n’est pas synonyme de froideur. Sa photographie est aussi mélancolique et poétique, elle évoque des lieux surréels et inconnus. Une manière pudique et délicate de provoquer des sentiments perturbants.

Ces clichés sont empreints d’une aura irrésistiblement nostalgique et glamour, comme le témoignage d’une époque révolue. Une atmosphère similaire, suspendue entre la perte et l’attente, est présente dans ses photographies de la Syrie. Ces lieux abandonnés et désertés paraissent perdus dans une nuit mystérieuse.










Source: fubiz.net

Rating Architectural Minimal Fragments at San Francisco Photofairs is 5.0 / 5 Votes: 5
Please wait...
Loading...