B52, le travail du verre à travers un fauteuil à bascule par le designer Maxime Lis

Maxime Lis, designer industriel, nous confronte avec la transparence d’origine du verre : une matière, un geste, un savoir-faire conservé et visible sur l’objet. Une recherche synthétisant le processus de construction tout en proposant des alternatives nouvelles, pro-actives, en touchant …

… Lire la suite

Source: journal-du-design

Rating B52, le travail du verre à travers un fauteuil à bascule par le designer Maxime Lis is 5.0 / 5 Votes: 5
Please wait...
Loading...