DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique

Chaque trimestre, le Centre Pompidou accueille dans son FabLab la Fabrique, une série d’ateliers pour adultes. Intitulés Do It, ils sont destinés à la découverte des techniques de design DIY et contemporaine. Ces initiations sont menées par des designers qui manient tout aussi bien les technologies numériques qu’analogiques et démontrent que le design est à la portée de tous. En ce moment et jusqu’au 27 juin, c’est la designer Violette Vigneron qui initie les participants à la composition florale et pas de n’importe quelle manière. étapes: s’est rendu sur place afin de découvrir la technique de conservation innovante mise au point par la designer.

Intitulé « Souci », ce projet résulte des questionnements de la designer quant à l’éco-responsabilité du processus de composition florale. En effet, la culture, la provenance, le conditionnement et la mise en forme des fleurs génèrent une pollution importante. Avec l’aide de la fleuriste Sandra Péchenard et du biologiste Charles Rosenberg, elle développe alors un support fait d’eau et d’agar agar, une algue permettant à l’eau de se gélifier. Le socle ainsi créé a une double utilité. Du point de vue de la composition florale, il permet de se libérer de la contrainte formelle du vase en choisissant soi-même la forme que l’on veut donner au support. Il peut aussi être agrémenté d’encre de couleur afin de lui donner un aspect marbré plus original. La plus grande originalité réside dans les possibilités de conservation permises par ce socle. En effet, l’eau contenue hydrate les plantes et une fois celle-ci bu par les fleurs, il ne reste qu’une matière que l’on peut refondre à l’infini. Esthétique et écologie sont alors réunis.

Une belle prouesse à laquelle nous avons assisté et que nous vous relatons en photo ci-dessous.

À gauche le moule, à droite le mélange d’agar agar et d’eau. Pour 50 cl d’eau, mettre seulement 2 cuillères à café d’agar agar. Le mélange doit ensuite être chauffé jusqu’à atteindre 50°C (au micro-ondes ou au bain-marie), mais pas plus, au risque de faire fondre le moule, lui aussi en agar agar.
On verse ensuite le mélange dans le moule, quasiment jusqu’au bord.
En attendant que le mélange se solidifie, les participants se familiarisent avec la matière et le processus de coloration. Il suffit de déposer le support dans une encre diluée à l’eau et attendre qu’il s’imbibe en fonction du niveau de pénétration de couleur que l’on souhaite avoir.
Ou plus simplement de le peindre à l’encre pure pour des tracés plus précis.
Voici un aperçu des différentes densités de coloration obtenue.
Il faut ensuite sélectionner et découper les fleurs de notre composition.
Et les planter dans le socle !
Revenons à notre socle. Une fois le mélange solidifié, on peut commencer à détacher le moule. Cette étape est très délicate car en voulant décoller le moule, on peut également accrocher des morceaux du support.
Il est possible de tailler le socle avec un cutter. La matière opposant peu de résistance, la lame s’y plante très facilement et permet de le tailler aisément.
On travaille ensuite la composition florale ! Ne pas hésiter à planter les tiges en profondeur pour une meilleure hydratation de la fleur.
Et voici quelques tests.
Et voila le résultat !

Pour en connaître davantage sur le processus de création, inscrivez-vous aux ateliers Do It sur le site internet du Centre Pompidou.

The post DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique appeared first on étapes:.

Source: etapes

Rating DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique is 5.0 / 5 Votes: 2
Please wait...
Loading...