Evening Dizziness, Neon Lights and Analog Poetry

Jeux de lumière énigmatiques, doubles expositions contrastées, ambiances éthérées et scènes urbaines hallucinogènes : le photographe français basé à Vancouver Louis Dazy ne cesse d’immerger les spectateurs au sein d’une atmosphère visuelle chimérique. Sa signature graphique très rétro se déploie à travers un choix de teintes très marquées; rouge chaud, vert puissant ou encore bleu glacial pour des clichés argentiques saisissants.

«Je reste toujours fidèle à la photographie de nuit, le soir ou le matin. Il m’est difficile de shooter en journée, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je trouve ça juste très ennuyant, s’amuse-t-il. J’ai besoin que la lumière du soleil soit jaune, bleue, rose, que les néons de la ville éclairent le noir complet des rues.» Des néons dont il explore toutes les possibilités depuis plusieurs années.
Les photos présentées ici font parties des séries «Still Life», un récit photographique de diverses pérégrinations nocturnes, et «Honk Kong On Film». Abonnez-vous à son compte Instagram.

























Source: fubiz.net

Rating Evening Dizziness, Neon Lights and Analog Poetry is 5.0 / 5 Votes: 3
Please wait...
Loading...