Les sorties graphiques de mars #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique.

Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne

Image associée

La 11e édition de la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne s’ouvre ce jeudi 21 mars pour un mois d’expositions et de conférences. Comme à son habitude, elle s’installe principalement à La Cité du Design qui avec ses 10 000 m2 d’espace d’exposition concentrera la majeure partie de l’évènement. En ce qui concerne la programmation, elle se focalise majoritairement sur l’approche systémique que revêt le design de nos jours. Le design Chinois est également à l’honneur avec une exposition curaté par Fan Zhe, Artiste, Designer et Médiateur Culturel Chinois. Elle apportera un regard éloigné des stéréotypes de consommation de masse pour se concentrer sur les enjeux propres au design, dans ce territoire d’1,4 milliard d’habitants.

Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne
Du 21 mars au 22 avril
https://bit.ly/2CZgVxz

Mirage Festival : les cultures numériques se rencontrent

Mirage festival étapes:

Mirage Festival a sa septième édition ! Avec « Turbulences », le festival des cultures numériques revient à Lyon et se consacre aux « turbulences » écologiques, technologiques et sociétales. Œuvres interactives, connectées ou augmentées questionnent toutes l’avenir de l’humain face au danger du progrès. Avec le Mirage Creative+, laboratoire de rencontres et d’échanges, le festival invite aux échanges réflexifs et créatifs pour renouveler les pratiques du numérique.

Turbulences aux Subsistances,
Du 3 avril au 7 avril
8 bis Quai Saint-Vincent, Lyon
https://bit.ly/2pM8ttG

Tomi Ungerer, En attendant

Tomi Ungerer étapes:

Le Centre Culturel Irlandais rend hommage au dessinateur et satiriste Tomi Ungerer dans l’exposition En attendant. Né en Alsace en 1931, Tomi Ungerer est un enfant de la Seconde Guerre mondiale. Son œuvre est profondément marquée par ces années “absurdes et tragiques”. Connu pour ses livres pour enfants tel que Les Trois Brigands, pour ses affiches contre la guerre du Vietnam et la ségrégation, il est apprécié pour ses observations fines sur la société de son temps. « En attendant », plus qu’une exposition posthume, réunit trente-huit de ses récents collages et trois de ses sculptures choisis par Ungerer lui-même.

En attendant au Centre Culturel Irlandais,
Jusqu’au 25 mai
33 et 36 rue de Seine, 75006 Paris
https://bit.ly/2u82NMK

Le design discuté par ceux qui le font

Design Masterclass envahit le cinéma du Liberté Living Lab lors d’une soirée de débat et de réflexion collective, Mixité et diversité. Cette deuxième édition souhaite discuter la place de la diversité dans la discipline du design. Aux côtés des designers Léa Mendes da Silva et d’Eleonore de Lusignan, les questions d’inégalités de genres, d’homogénéité sociale et culturelle seront abordées.

Mixité et diversité au Liberté Living Lab,
Jeudi 28 mars à 19h
9 rue d’Alexandrie, 75002 Paris
https://bit.ly/2Fo0uvD

Misaostra, les poupées designaient pour Madagascar

Paola Navone étapes:

L’exposition « Misaostra » (merci, en malgache) présente 40 poupées créées par des designers et artistes contemporains, toutes vendues en faveur de Madagascar. C’est au concept store solidaire Merci, fêtant par la même occasion ses 10 ans d’anniversaire, que les poupées en tissus, en peinture ou en sculpture attendent d’être vues.

Misaostra à Merci,
Jusqu’au 26 mars
111 Boulevard Beaumarchais, 75003 Paris
https://bit.ly/2FjZLvK

Sans foi ni foie

sylvie réno étapes:

C’est la seconde fois que Sylvie Réno s’empare des espaces du Bel Ordinaire. Pour l’occasion, elle décide de valoriser le monde. Avec des objets trouvés dans la rue ou déposés à son attention, elle aménage les lieux et crée un subtile dialogue entre objets et images. La seconde partie de son exposition est rythmée par des répliques en carton des machines qui occupaient l’ancien abattoir.

Sans foi ni foie au Bel Ordinaire,
Du 20 mars au 25 mai
Anciens abattoirs, allée Montesquieu, Billière
https://bit.ly/2FkORof

Ciné-débat, et toi, t’en dis quoi ?

Le Signe invite les enfants de 5 à 8 ans autour d’une projection cinématographique et d’un débat en lien avec le parcours « Tout en Un » du Signe. Après le visionnage du court métrage Antipoden de Frodo Kuipers, la place est entièrement au débat. Quotidien, routine, espace privé, espace public et vivre ensemble sont autant de thèmes du film qui les invitent à prendre la parole.

Et toi, t’en dis quoi ? au Signe, centre nation du graphisme,
Mercredi 20 mars à 14h30
1 place Emile Goguenheim, Chaumont
https://bit.ly/2TXLywn

Un printemps latin avec Fiesta Gràfica

Fiesta grafica étapes:

Le graphiste Michel Bouvet a tissé des liens professionnels et amicaux avec les créatifs de Cuba et du Brésil en passant par le Mexique ou l’Argentine ou encore le Pérou ou l’Equateur. Dans une exposition haute en couleurs, florissante et expressive, il expose 26 d’entre eux dont certains réunis en collectifs. Kiko Farkas, Rico Lins, Celeste Prieto… leurs engagements, leurs projets s’affichent dans le cadre privilégié de la maison de l’Amérique Latine.

Jusqu’au 7 mai
Maison de l’Amérique latine
217, boulevard Saint-Germain, Paris 7e
https://bit.ly/2BnK6Jg

Exposition Space Utopia

Vincent Fournier étapes:

Vincent Fournier expose à la Fondation Bullukian son odyssée cosmique longue de 10 ans. Ses photographies, entre récit documentaire et esthétique pure, recouvrent les plus protégées et emblématiques centres spatiaux et observatoires du monde. Des programmes Apollo et Sputnik jusqu’aux futures missions sur Mars, Fournier photographie des lieux et des personnes comme hors du temps.

Space Utopia à la Fondation Bullukian,
Jusqu’au 18 mai
26 place Bellecour, Lyon
https://bit.ly/2Tk0wIL

The post Les sorties graphiques de mars #3 appeared first on étapes:.

Source: etapes

Rating Les sorties graphiques de mars #3 is 5.0 / 5 Votes: 1
Please wait...
Loading...