L’illustration mexicaine à l’honneur à Paris avec Gran Salón México

En 2014, Gran Salón México naît avec l’envie de faire connaître au monde la diversité et la vivacité de l’illustration contemporaine mexicaine. Profitant alors de l’essor des réseaux sociaux, en particulier d’Instagram, le salon a d’abord pris de l’ampleur dans sa terre d’origine avant de voyager à travers le monde. Cette année, l’exposition pose ses valises à Paris, à l’Institut Culturel du Mexique. Pendant plus d’un mois, 70 œuvres originales montrent le travail de 37 artistes et 6 illustrateurs d’animation, pour une pluralité de techniques et de points de vue.

Au rez-de-chaussée du 119 Rue Vieille du Temple, dans le 3e arrondissement de Paris, 2 salles accueillent la première partie de Gran Salón México. Sur le mur de droite trônent deux peintures représentant les corps langoureux d’hommes peint dans leur plus simple appareil. Elles sont l’œuvre de Carlos Rodríguez, artiste connu pour ses dessins, peintures et céramiques. Inspiré par l’art naïf, la peinture classique et les images pornographiques, il explore avec tendresse et humour des thèmes comme le genre, l’identité, le corps masculin ou le désir sexuel. À sa gauche, non sans humour et naïveté, Beto Petiches s’amuse des similarités linguistiques entre le français et l’espagnol.

Listen beautiful relax classics on our Youtube channel.

La seconde salle abrite la plus grande quantité d’œuvres. 3 d’entre-elles jouent avec les mots et les langues dans la continuité de celles de Beto Petiches. Dans un style que l’on pourrait qualifier d’enfantin, elles sont de la patte du doyen de l’exposition, le graphiste et illustrateur Alejandro Magallanes. Reconnu internationalement, il travaille la forme des mots dans de nombreux livres, affiches, animations, collages, photographies, alphabets et images. À quelques mètres, Elisa Malo soigne la perte de ses poissons rouges dans 2 peintures à l’acrylique quant Enrique Larios mêle couleurs vives et contrastées dans des œuvres ou abstraction et figuration se côtoient avec brio.

À l’étage, 2 sérigraphies d’Emmanuel Garcia se détachent de l’ensemble par leurs couleurs flashs, leurs onomatopées et leurs emprunts aux comics et à la culture populaire. Également enseignant, ce dernier est reconnu pour son activisme en faveur du graphisme, notamment à travers la maison d’édition indépendante Tigre Ediciones de Mexico et son engagement pour l’utilisation de procédés d’impression et de création à faible toxicité. Sur un mur adjacent, trois illustrations de Dr. Alderete font appel à l’imaginaire touristique de la côte pacifique mexicaine. Iguanes et sculptures autochtones côtoient les talons aiguilles et les appareils photos abandonnés par les nombreux vacanciers. Considéré par ses pairs comme « l’un des artistes les plus emblématiques d’Amérique latine », il est assurément l’un de ceux qu’il ne faut pas rater à Gran Salón México.

Gran Salón Mexico, du 10 septembre au 26 octobre 2021, à l’Institut Culturel du Mexique, 119 rue Vieille du Temple, 75003, Paris
gran.salon
@gransalonmexico

The post L’illustration mexicaine à l’honneur à Paris avec Gran Salón México appeared first on étapes:.

Source: etapes

No votes yet.
Please wait...
Loading...