Through the Lens of Photographer Tobias Hägg

Le photographe et cinéaste suédois Tobias Hägg, reconnu notamment pour ses incroyables clichés aériens de divers paysages naturels, se laisse porter avec humilité par la poésie des environnements qu’il visite et nous offre d’admirer des lieux à couper le souffle immortalisés du ciel. Rencontre avec cet artiste passionné entre deux voyages.

Quel parcours vous a mené à devenir photographe?

Mon côté créatif est très présent depuis le début de ma vie. J’ai toujours été intéressé par le cinéma et la photographie. Au début, quand j’avais environ 14 ans, j’ai réalisé des courts métrages; mon esprit et mon coeur étaient plus dans ces horizons-là. Avec le temps, j’ai commencé à créer des effets visuels pour mes films et j’ai essayé de faire évoluer mon art. Comme pour tout ce que j’ai fait, cela va et vient selon mes ressentis et ce que je souhaite accomplir. Ensuite, j’ai voulu devenir journaliste ou bien écrire et essayer de m’exprimer par le biais de scripts. Ainsi, mon parcours créatif a été de plus en plus riche et aujourd’hui, j’essaie de mélanger tout ce que j’ai appris au fil des années à travers le cinéma, la photographie et l’écriture. Je suis probablement plus connu pour mes photographies, mais j’apprécie tous les projets artistiques que j’entreprends.

Vous avez ensuite commencé à vous intéresser à la photographie aérienne. Pourquoi ce médium en particulier?

J’ai commencé la photographie aérienne il y a quelques années, mais j’y pensais depuis très longtemps. Je me souviens que lorsque j’ai commencé le cinéma, je m’intéressais déjà aux prises de vues aériennes en voyant des grandes productions et des films hollywoodiens avec des images filmées en hélicoptère, mais je n’aurais jamais cru que j’allais faire ça un jour dans ma vie ! En fait, j’y songeais déjà avant que les drones apparaissent dans le monde, j’imaginais des compositions, ce que je voudrais créer si j’en avais l’occasion. Puis les drones ont été mis sur le marché et je m’en suis immédiatement acheté un et j’ai enfin essayé toutes les idées que j’avais en tête !

Comment votre travail a-t-il évolué au fil du temps?

Mon travail a beaucoup évolué et évolue constamment. Considérant que je ne suis pratiquement jamais satisfait de ce que je fais, je suis toujours à la recherche d’améliorations. Chaque jour pour moi est une nouvelle chance d’apprendre quelque chose de nouveau ou bien de devenir meilleur. Je pense que c’est aussi ce qui m’incite à continuer.

Qu’est-ce qui vous inspire à créer?

Il y a beaucoup de choses qui m’inspirent. Les films, les livres et la musique, mais aussi les petites choses ordinaires et les personnes que je côtoie dans le quotidien. Ma plus grande source d’inspiration est probablement la nature elle-même. Être simplement dehors et regarder comment la lumière et la météo changent devant mes yeux est quelque chose de magnifique, quand on apprend à l’apprécier ! Toutes les belles choses que nous prenons généralement pour acquises.

De la Scandinavie à la Patagonie en passant par la côte ouest des États-Unis, vous êtes un vrai globe-trotteur ! Comment choisissez-vous vos voyages ?

Je ne sais pas, mais en effet, je voyage beaucoup et cela vient avec le travail et ma passion pour découvrir de nouvelles choses. Il y a tellement d’endroits que je veux visiter et photographier avant de mourir. C’est ainsi que je choisis mes voyages. Je pars où je souhaite aller.

Quels sont vos projets à venir ?

Je vais donner quelques ateliers à des personnes provenant du monde entier. Je vais les guider à travers certains de mes endroits préférés dans le nord de la Norvège et de la Suède. Sinon, je pense que je retournerai dans les Dolomites à l’automne pour explorer plus en profondeur cette région par moi-même.

Suivez Tobias Hägg sur Instagram

















Source: fubiz.net

Rating Through the Lens of Photographer Tobias Hägg is 5.0 / 5 Votes: 1
Please wait...
Loading...