Tous à Chaumont pour la Biennale Internationale de Design Graphique

Chaumont, ses quelques 22 000 âmes, son club de volley, ses petits commerces et… sa Biennale Internationale de Design Graphique ! Organisé et pensé par Le Signe, Centre National du Graphisme, l’évènement se tiendra du 23 mai au 22 septembre. Il s’articule autour d’une thématique centrale, Post Médium, qui entend faire dialoguer les formes dont les messages se déploient bien au delà de leurs supports. Composée de 8 expositions réparties dans les lieux emblématiques de la ville, la Biennale Internationale de Design graphique intègre également la 28ème édition du traditionnel concours international d’affiches de Chaumont. La semaine d’ouverture, du 20 au 26 mai, donnera lieu à de multiples réjouissances dont un week-end chargé en conférences, ateliers, soirées et concerts !

Unionize, The Rodina ©Nicolas Waltefaugle

Le dépassement du médium comme fil conducteur

Les 8 expositions réunies cette année sous le thème Post Médium proposent donc un voyage parmi les différents champs du design graphique et les multitudes de supports qu’il utilise. L’exposition « Phénomènes » dédiée à Karl Nawrot vous plongera dans l’univers de ce graphiste protéiforme, singulier de part l’ensemble des médium qu’il a su exploiter et la cohérence manifeste de son travail. « Gymnographie » s’insère quant à elle dans un registre totalement différent. Cette exposition vous fera découvrir le travail de Camille Trimardeau, graphiste ayant réalisée une véritable synthèse sémantique du système de signes de la gymnastique. Mis au point à la fin des années 1970, il permet aux gymnastes de mémoriser leurs chorégraphies. Elle le traduit en plusieurs supports interactifs rendant accessible ce vocabulaire technique.

Rue de Paris, Frédéric Teschner

Présentée au Signe, l’exposition « Rue de Paris » est quant à elle consacrée à un ensemble de gravures en aquatinte de Frederic Teschner. Réalisée grâce à la rencontre avec l’imprimeur et éditeur Yann Owens, ces gravures montrent la trame même de l’image et mettent en avant l’instrument utilisé pour les réaliser. L’exposition suivante s’intitule « Exemplaire ». Elle est une carte blanche à la Biennale d’édition du même nom et mettra en avant un ensemble de publications. Vous pourrez ensuite assister à « la Fabrique de l’Affiche », exposition didactique permettant de connaître les ressorts de la création d’une affiche en ayant exceptionnellement accès à des prototypes et ouvrages en cours de réalisation. Le reste des expositions auront lieu à Tizsa, lieu éphémère regroupant les travaux d’étudiants et publics du Signe réalisés pendant l’année.

Universal kimono, ARK Atelier Roosje Klap (Roosje Klap & Pauline le Pape) ©Nicolas Waltefaugle

Le 28ème concours international de l’affiche a aussi son exposition

La 28ème édition du traditionnel concours international d’affiche aura également son exposition durant cette Biennale. Présentée au Signe, elle dévoilera la sélection de l’édition de cette année. Réservé aux professionnels, le concours est le lieu de l’expression du meilleur du graphisme aujourd’hui, exigence légitimée par un jury de haut vol composé cette année de Fanette Mellier, l’Atelier Tout Va Bien, Tereza Ruller et Jianping He. À noter également que le vote du public est ouvert via un module spécial sur le site internet du Signe. Il le restera jusqu’au vendredi 24 mai à minuit. La cérémonie de remise des prix aura lieu le lendemain à 17h, lors d’un week-end d’ouverture de haut vol.

étapes le signe biennale
Gilbert SCHNEIDER, Tobias WENIG, Karolina PIETRZYK, Hunger auf Kunst und Kultur, 2018

Une semaine d’ouverture riche en festivités

La semaine d’ouverture donnera lieu à une série de conférences et concerts dont une soirée d’ouverture le jeudi 23 mai qui permettra de découvrir l’ensemble des expositions présentées. Véritable temps fort, le week-end inaugural réjouit par la densité de sa programmation. Amusements et réflexions se mêleront pendant les deux journées du week end. Le samedi, à peine la séance de sport avec DJYM Tonique terminée, vous pourrez filer à la table ronde avec Tereza Ruller autour des questions relatives au métier d’artiste. Après le déjeuner, la Balade Graphique commentée par Fabrication Maison vous aidera à digérer juste avant de vous rendre à la Cérémonie de remise des prix du 28e Concours International d’Affiches. Les concerts du soir seront là pour achever cette journée en beauté.

Biennale Internationale de Design Graphique
Le Signe, 1 Place Émile Goguenheim, 52000 Chaumont
Du 23 mai au 22 septembre
Semaine inaugurale du 20 au 26 mai

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de la Biennale Internationale de Design Graphique.

The post Tous à Chaumont pour la Biennale Internationale de Design Graphique appeared first on étapes:.

Source: etapes

Rating Tous à Chaumont pour la Biennale Internationale de Design Graphique is 5.0 / 5 Votes: 1
Please wait...
Loading...